ACCUEIL   NOS MISSIONS   NOS ÉQUIPES   PLAN D'ACCÈS   DEMANDE D'INFORMATION   CONTACT   ESPACE CLIENT   SITES UTILES
    ACTUALITÉS




Maintenir une société sans activité, c'est possible !
À elle seule, la cessation d'activité n'est pas, en principe, un motif suffisant pour entraîner la dissolution d'une société.
Cassation commerciale, 20 novembre 2012, n° 11-27835

Lorsque des associés créent une société, ils doivent déterminer son objet social, c'est-à-dire le type d'activité qu'elle va exercer (la vente et/ou la fabrication de tels produits, la prestation de tels services…). Cet objet doit être licite (conforme à l'ordre public, aux bonnes mœurs et aux lois et règlements) et matériellement réalisable.

Mais qu'en est-il lorsque la société cesse toute activité et ne réalise donc pas l'objet social pour lequel elle a été créée ? Peut-elle courir le risque d'être dissoute pour ce motif ? À cette question, les juges ont répondu par la négative. Selon eux,  tant qu'une société n'a pas atteint l'objectif en vue duquel elle a été constituée (en d'autres termes, tant que son objet est encore réalisable), elle ne peut pas être dissoute pour la simple raison qu'elle a cessé son activité. Les associés peuvent donc décider de suspendre l'activité de leur société et de la reprendre lorsqu'ils le jugeront opportun. En l'occurrence, il s'agissait d'une société ayant pour objet « l'exploitation, en France métropolitaine ou à l'étranger, par tous moyens directs ou indirects, de toutes maisons de retraite, de repos, de convalescence, d'accueil de personnes des troisième et quatrième âges et généralement, toutes opérations commerciales, industrielles ou financières, mobilières ou immobilières, pouvant se rattacher directement ou indirectement à cet objet ou à tous objets similaires ou connexes pouvant en faciliter l'extension ou le développement ». Cette société avait cédé son fonds de commerce, n'exerçait plus aucune activité commerciale depuis 5 ans et son maintien générait même des pertes.

Observation :  la dissolution pour réalisation ou extinction de l'objet social d'une société n'est envisageable que dans les cas, assez rares, où l'objet social est restreint à l'accomplissement d'une ou de plusieurs opérations précisément définies telles que la réalisation d'un programme immobilier déterminé pour une société immobilière. Ainsi, dès lors que les statuts ont prévu un cadre assez large à l'activité sociale, une société court peu de risques d'être dissoute pour ce motif.

Article du 01/02/2013 - © Copyright SID Presse - 2013

haut de page


ACTUALITÉS
Pour gérer le jour férié du 15 août dans votre entreprise…
26/07/2021
La Banque centrale européenne planche sur l’euro numérique
22/07/2021
La 5G au service de la compétitivité française
22/07/2021
Quand commencent les heures supplémentaires ?
21/07/2021
L’associé gérant d’une SARL peut-il voter sur sa prime exceptionnelle ?
20/07/2021
Votre avis d’impôt sur le revenu prochainement disponible
19/07/2021
Épargne retraite : convertir une petite rente viagère en un versement en capital
16/07/2021
Exonération en ZRR : quand la déclaration du professionnel libéral est déposée trop tard…
16/07/2021
Du nouveau pour MaPrimeRénov’ !
15/07/2021
Stage en entreprise : ce que vous devez savoir
15/07/2021
Comment se prémunir des méthodes de piratage les plus courantes
15/07/2021
Cession de stocks par un exploitant agricole retraité : quels prélèvements sociaux ?
13/07/2021
Clause de non-concurrence : pas d’indemnité si elle est violée !
13/07/2021
Action en paiement d’une facture : point de départ de la prescription
12/07/2021
Des Français généreux !
12/07/2021
Sortie de crise : une procédure spécifique de traitement des difficultés des petites entreprises
09/07/2021
L’exonération temporaire des dons familiaux de sommes d’argent bientôt prorogée ?
09/07/2021
Crédit d’impôt recherche : le diplôme de technicien n’est pas requis !
08/07/2021
Allocation forfaitaire de télétravail : ce qu’en dit le Boss
08/07/2021
Baromètre du numérique du Crédoc
08/07/2021
Déclarer des dons manuels en ligne, c’est désormais possible !
07/07/2021
Cotisations sociales : pouvez-vous de nouveau reporter leur paiement ?
07/07/2021
Fonds d’urgencESS : une demande d’ici la fin du mois de juillet
07/07/2021
Avances remboursables et prêts bonifiés : prorogation jusqu’au 31 décembre 2021
06/07/2021
La pension de retraite minimale des exploitants agricoles bientôt revalorisée
06/07/2021
TVA et e-commerce : quels changements depuis le 1er juillet ?
06/07/2021
Covid-19 : le guide pratique téléchargeable des aides aux entreprises
05/07/2021
Mécénat d’entreprise : la valorisation des contreparties par l’association
05/07/2021
Protocole sanitaire en entreprise : quels changements depuis fin juin ?
05/07/2021
MaPrimeRénov’ s’ouvre aux propriétaires bailleurs
02/07/2021
Fonds de solidarité : les règles pour juin et juillet
02/07/2021
Travailleur handicapé : une aide à l’embauche jusqu’à la fin de l’année
02/07/2021
Jour férié du 14 juillet : c’est le moment de vous organiser !
01/07/2021
Pensez au dégrèvement de taxe foncière en cas de fermeture des locaux commerciaux !
01/07/2021
Des propositions sénatoriales pour protéger les TPE/PME des cyber-risques
01/07/2021
1 annonce sur 2 ne respecte pas l’encadrement des loyers
30/06/2021
Quel congé de paternité pour les salariés et les exploitants agricoles ?
30/06/2021
Gare au retrait anticipé d’une coopérative agricole !
29/06/2021
Travailleurs indépendants : prolongation de la réduction exceptionnelle de cotisations
29/06/2021
De l’incidence d’une élection de domicile sur un contrôle fiscal
28/06/2021
Fonds de dotation : tous éligibles au régime fiscal du mécénat ?
28/06/2021



© 2009-2021 - Les Echos Publishing - mentions légales et RGPD